• Guy Adrian

Brigitte reine des Français


La contemplation de notre nouveau couple présidentiel à travers presse et médias m'a plongé dans une béatitude et un ravissement inouï. Pas un faux-pas : ils sont parfaits, regardez-les fouler les tapis rouges, descendre les passerelles d'avions, saluer, féliciter, serrer les mains. Ils sont touchés par la grâce, transcendés par leur mission !

Quel contraste avec le balourd d'avant, qui était toujours en train d'hésiter, de se prendre les pieds dans les tapis et les averses semblaient se préparer juste pour lui ! Même, il attira la foudre sur son avion lors de son premier voyage en Allemagne où il allait tendre la main à Madame Merkel. Fini tout ça, flotte bien haut, petit drapeau tricolore, la France représentée par ce couple merveilleux redresse la tête, elle est redevenue virile et ferme, comme la poignée de main de notre Emmanuel échangée avec le marchand de briques de Manhattan. Devant les Armées, il était droit dans ses bottes, bien raide à l'arrière de son command-car pour descendre les Champs-Elysées, familier, mais pas trop avec nos braves troupes au Mali. On l'a vu poser la main sur l'épaule ou flatter l'encolure du soldat, très napoléonien dans le geste et dialoguer - comme on l'imagine :

"Tu es brave, es-tu prêt à mourir pour ton Président et la patrie ?

- Oui, Majesté (Président) !

- Tu auras double ration au mess.

- Oh merci, sire !

Il y a juste un problème, mais de taille, que fait ce couple d'exception dans le boui-boui qui leur a été attribué comme résidence : le "soi-disant Palais" de l'Elysée ? Cette bâtisse moche est meublée de cochonneries dorées et entourée d'un parc à peine assez grand pour que les chiens présidentiels puissent y faire leurs besoins. Nous avons pourtant un patrimoine exceptionnel, beaucoup d'endroits magnifiques qui pourraient accueillir leurs grandioses personnes. Sans hésitation, ils doivent habiter VERSAILLES, bien sûr ! Imaginez un instant le couple merveilleux recevant ses vassaux européens dans la Galerie des Glaces, avec Stéphane Bern, en Grand Chambellan, ça aurait du style !

Reste un tout petit détail : dans un endroit si majestueux, il faut des Majestés, donc je propose un référendum - qui ne sera qu'une formalité - pour introniser Emmanuel 1er, roi des Français et Brigitte, reine. C'est simple et ça met fin à un régime politique à bout de souffle, inefficace, épuisé par les corps-tendus, les affaires et les petites combines entre politiciens véreux. Après le référendum, il faudra un vrai sacre à Reims avec l'onction traditionnelle. Par chance, tous les attributs royaux : couronne, sceptre, trône, carrosse ont été conservés dans les musées, donc pas de dépenses somptuaires comme pour "l'empereur" Bokassa 1er. Un couronnement classe et de bon ton, avec liesse populaire comme il se doit !

J'espère qu'Emmanuel 1er, une fois habité par la grâce, aura, comme ses prédécesseurs le pouvoir de guérir les écrouelles en touchant ses sujets. Pour mon cas, j'ai depuis peu une tâche rouge persistante sur la fesse droite et les dames commencent à s'inquiéter d'une possible contagion, alors si notre Roi pouvait me guérir par simple imposition des mains, son fidèle sujet lui en serait reconnaissant à jamais !

P.S. : On me dit que les écrouelles sont des nodules tuberculeux qui passent dans le cou, par des tâches suspectes. Et alors ? Qui peut le plus peut le moins !

#guyadrian #EmmanuelMacron #brigittemacron #Roi

0 vue

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now