• Guy Adrian

What's up, Don ?


Quoi de neuf Donald ? Après quelques déboires internes sur l'immigration et la réforme de l'Obamacare, on croyait que la baudruche allait se dégonfler. Ah mais non ! On se trompait ! La giclée de missiles sur la Syrie prouve le contraire et maintenant c'est une bombe géante lancée en Afghanistan, plus une flotte guerrière en route pour la Corée du Nord. Il a rebondi, comme à son habitude : en 1990-2000, quand ses affaires immobilières n'allaient pas très fort, il s'était improvisé acteur, catcheur, vedette de la télé-réalité (The Apprentice) et s'était relancé.

Nos commentateurs hexagonaux ont fait passer D.T. pour un débile grossier, inculte et velléitaire. Mais en fait, c'est un émotif, sensible, très réactif. Le passage de son discours sur les magnifiques bébés syriens tués au gaz Sarin le montre ému, au bord des larmes. Au lieu, comme son bavard et inefficace prédécesseur de se contenter de vagues menaces, d'exiger des analyses et une enquête sans suite de l'ONU, il y va et décide d'envoyer 50 missiles de croisière. Qui a été fâché à part M. Poutine et quelques hypocrites ? En tout cas, Bachar sait maintenant que ses massacres de civiles ne seront plus impunis. Si cela avait été fait il y a 4 ans lorsqu'il avait déjà franchi la "ligne rouge" de la guerre chimique, il n'y aurait sûrement pas eu la destruction d'Alep et nombre d'innommables massacres !

On parlait peu ces temps-ci de l'Afghanistan où Daech a remplacé Al-Qaïda. Comme beaucoup, je pensais qu'Obama avait mis un terme à l'intervention dans ces pays. Non, en fait 7000 soldats US sont toujours présents, en lutte contre les terroristes cachés dans les grottes et les tunnels comme au temps de Ben Laden. Jeudi dernier, la plus puissante bombe non-nucléaire appelée MOAB, d'une puissance explosive comparable à 44 tonnes de TNT, dotée d'un effet de souffle massif a été larguée par l'aviation américaine pour anéantir les djihadistes.

A peine le temps de se retourner, le même jour, D.T. annonçait que le "problème nord-coréen sera traité". Sur son ordre, une armada de porte avions, croiseurs et sous-marins est en route. Ça chauffe pour ce régime dirigé par Kim Jong-Un, le dictateur fou, lui aussi massacreur de son peuple. Il est détenteur de l'arme nucléaire et possède des armes chimiques dont le VX, agent neurotoxique encore plus dangereux que le Sarin de Bachar. Sur ordre de Kim, ce VX a été utilisé en Malaisie pour éliminer un rival : son demi-frère.

C'est clairement l'escalade, alors que va employer D.T. après ses missiles et la grosses bombe ? Réfléchissez... Non, on ne devrait plus en parler, c'est un tabou depuis 1945... L'arme nucléaire. Vous n'y croyez pas ? Imaginez un instant des soldats US pris en otages au Moyen-Orient ou en Corée et massacrés façon Daech : décapités, fusillés ou brûlés vifs, que ferez alors D.T. ? Bien sûr, personne ne le souhaite, mais le chef de la première puissance est émotif, il réagit instantanément et transforme son idée en programme d'action : "je pense, je dis, je fais". Et, s'il va jusqu'au bout, il reste à espérer que dans son entourage quelques personnes parviennent à le raisonner avant qu'il n'entre les codes et appuie sur le bouton. Pas si sûr !

#guyadrian #etatsunis #nucléaire

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now